Pourquoi évoquer cette maladie, plus qu'une autre? Et bien, la raison est simple : Nedea en est atteinte depuis juillet 2016, date du diagnostique et  du début d'une autre vie pour nous deux.

Nedea a pris du poids en deux petites années...alors on fini par s'habituer à ce petit embonpoint, on ne le voit plus, on la trouve belle toute ronde et badaboummmm fourbure au printemps 2016! Après avis d'un premier vétérinaire et d'une restriction alimentaire stricte rebadaboummm petite rechute. Je fais donc venir un second vétérinaire et là, la nouvelle tombe, elle est atteinte de SME!

Alors qu'est ce que c'est ?

En gros de chez gros (et sans aucun jeu de mot!), il s'agit d'une maladie endocrienne, que l'on compare au diabète de type 2 chez l'homme, créant une hyperinsulinémie persistante.

Comment reconnait-on un équidé atteint de SME? Quel est le diagnostique?

Tout d'abord, rien ne vaut le diagnostique d'un vétérinaire chevronné dont c'est le métier.

Les chevaux/poneys atteints de SME présentent souvent une obésité que l'on ne peut pas louper avec l'existence de dépôts adipeux clairement visibles comme ceux aux niveaux des salières, du chignon, des épaules, de la croupe, de la base de la queue...

DSC02728La photo de Nedea date de juillet 2016 et tout y est!

L'autre point important → la raison de la consultation : la fourbure. L'analyse sanguine permet de mettre en évidence l'insulino-résistance au niveau biologique. Comme cela, il n'y a plus de doute!

Traitement : notre expérience.

Le traitement clé est avant tout un régime alimentaire stricte à mettre en place conjointement avec de l'exercice physique adapté à l'animal (à pied, en longe, en carrière, en balade...tout ce qui fait bouger est bon!). Il m'a été recommandé d'utiliser un filet à foin à petites mailles pour augmenter le temps d'ingestion et éviter que la jument se jette sur son foin de manière irrationnelle. La quantité de foin distribuée par jour doit seulement représenter entre 1 et 1,5% du poids vif du cheval. Il est également préconisé de mettre le cheval sur une pature pauvre. De mon côté, j'ai décidé de lui laisser accès à la pâture "ordinaire" la journée mais uniquement avec le port d'un panier acheté chez Greenguard pour limiter une nouvelle fois la quantité d'aliment ingéré. Elle doit se battre pour un brin d'herbe, cela la fait marcher et elle peut boire avec.

18197664_10212945914106751_1891868575_nNedea avec son panier Greenguard

Elle garde donc une "presque" vraie vie de jument de pré, en étant "seulement" enfermée la nuit dans un petit paddock en terre battue de 250m2 avec un grand abri comprenant une dalle béton pour ne pas être dans la boue l'hiver. La nuit, c'est donc foin en filet de chez Busyhorse et la journée pâture avec le panier Grennguard.

En plus de tout cela, et seulement en période où l'herbe est riche, Nedea est sous Metformine. C'est un traitement qui est utilisé chez l'homme pour le diabète de type 2. Le point négatif (hormis le prix!), est qu'il faut chaque soir pilonner plus de 10 comprimés pour les réduire en poudre et les cacher dans un peu de son, 3 ou 4 granulés pour dire et de l'eau pour homogénéiser l'ensemble. Le compromis est de l'utiliser en période critique uniquement pour limiter l'impact d'un traitement trop lourd pour la jument. En fin de traitement, je donne un drainant pour le foie et les reins. Il ne faut pas non plus oublier de donner des compléments en minéraux deux fois par an, c'est bien beau de restreindre mais il ne faut pas négliger l'apport en minéraux qui est important pour l'organisme.  

Nedea a eu beaucoup de chance, elle n'est aujourd'hui plus en danger et n'a pas de grosses séquelles. Il aura fallu 4 mois dans un petit espace et quelques petites sorties pour avoir une jument qui puisse de nouveau marcher, 6 mois pour que la jument puisse trotter sans gêne, 10 mois pour reprendre un travail en main et en longe et presque 1 an pour remonter dessus. La fourbure a engendré un basculement d'un peu plus de 5% sur les deux antérieurs, on est passsé non loin de la catastrophe...la bataille contre la maladie est donc à vie pour que Nedea reste en pleine forme le plus longtemps possible...

Pour résumer, cette image vaut plus que 1000 mots :

equine-metabolic-syndrome-infographic

Pour aller plus loin :

 

Syndrome métabolique équin (SME) **

Le syndrome métabolique équin (SME) chez les équidés est assimilé au diabète chez l'homme.

http://www.haras-nationaux.fr


http://www.reverdy.eu/files/reverdy/pdf/article_scientifique/syndrome_metabolique_equin_benamou_smith_2007.pdf